Broderie : point de départ – Une fascinante exposition à Roubaix

03/03/2020

Attention – exposition prolongée jusqu’au 30 août 20!

Exposition « Broderie : point de départ » – La Manufacture, musée de la mémoire et de la création textile, Roubaix (France)

Toutes les photos sont protégées par Copyright – merci de ne pas les copier sans l’autorisation de Lada Neoberdina

Cette nouvelle exposition est la matérialisation d’un rêve : celui de voir la broderie prendre son envol, en largeur, profondeur et folie, comme médium porté par l’humanité depuis la nuit des temps pour dire le monde d’aujourd’hui. La complexité des échanges humains, avec ses 7 milliards d’individus, ses mélanges de cultures, de valeurs, ses migrations nouvelles et anciennes, tout cet extraordinaire brassage est particulièrement bien mis en évidence par la broderie, par les fils qui relient le passé au présent, les pays entre eux, les angoisses et les peurs aux espaces de paix et de joie.

Lada Neoberdina a réussi a présenter une exposition rare, riche, humaine, délicate aussi, violente parfois.
Une invitation à aimer la broderie « traditionnelle » comme celle qui prend un essor social et artistique essentiel.

Lada Neoberdina, Jeunes filles-mères et les arbres de vie, dessin d’après une broderie originale relevée sur le bas d’un chemisier féminin, province d’Olonets, seconde moitié
du 19ème siècle. Peinture acrylique sur toile de coton, vernis, 3 x 5 m, 3 x 17 m, pièce unique en deux parties, 2020

Lada Neoberdina, commissaire : « La broderie a la capacité de rassembler, d’éveiller des souvenirs communs et d’être un terrain d’échange, de complicité, une occasion de se rencontrer et de discuter. »

Charlotte Salvanès : La série Penelope lying est composée de 24 peintures reprises d’œuvres classiques et représentant des femmes cousant ou brodant. techniques mixtes sur toile, 2020

Camille Douay, directrice de la programmation et des publics du musée : «Dans cette exposition, il me semble que la broderie sort réellement du cadre pour se frotter à la société, au politique et à l’intime et prend donc des formes étonnantes.»

Aleksandra Kachko : Autoportrait avec la jambe, tissu, broderie, 30 x 40 cm, 2018

Pour mettre en lumière d’universalité de la broderie, des artistes venus d’autres mondes ont été invités : chanteurs, acteurs, performeurs, etc. Une exposition qui touche tous nos sens et toutes nos émotions.
A voir – à vivre !

Podcast de Perrine Clément, poétesse sonore / Rencontre avec les artistes

Monique Lemonnier : Gamme aux papillons, broderies au crochet sur toile (à partir de 23 couleurs), 112 x 50 cm, 1988
Don André et Monique Lemonnier en 2017, Roubaix, La Piscine – Musée d’art et d’industrie André Diligent (Inv. 2016-25-23)

Artistes
Julia Aleshicheva
Harmonie Aupetit
Nawel Ben Kraïem
Doriane Berantelli et Côme Desno
Perrine Clément
Eva Degtyareva
Fan-Dok Galerie et Saïda Id Taleb
Pascale Goldenberg
Association DAI (Deutsch Afghanische Intitiative)
Nada Diane Fridi
Shani Ha

Aleksandra Kachko
Svetlana Kochergina
Maria Laï
Sonia Lalaoui
Monique Lemonnier
Andoni Maillard
Carol Mansour
Angelina Merenkova
Lada Neoberdina

Golnaz Payani
Federica Peyrolo
Deneth Piumakshi Wedaarachchige
Charlotte Salvanès
Charlotte Vannier
Erika Vaury
Vertige Nodal, Calypso Debrot et Dany Mucciarelli

Le contenu de ce site est accessible gratuitement et n’est pas modifié par de la publicité. Ce travail prend du temps et pour être sûre de pouvoir continuer à faire connaitre nos artistes et l’art de la broderie, j’ai besoin d’un peu d’aide. Si une fois à l’occasion vous pouvez faire un petit don, je vous en serai très reconnaissante! Merci! Claire

Partager