Regards sur la broderie médiévale, par Jessica Grimm

23/03/2020

Jessica Grimm tient un blog très intéressant et elle m’a donné la permission de traduire son dernier article sur la broderie médiévale, dont elle est une spécialiste.
Texte et photos Jessica Grimm
Traduction Claire de Pourtalès

Mitre d’abbé, infule, Abbaye de Sixt © Dr Jessica M. Grimm
Mitre d’abbé, Abbaye de Sixt © Dr Jessica M. Grimm

Je vous propose d’explorer un peu plus les broderies d’or exécutées en France au 13ème-15ème siècles. La cour royale résidait à Paris et c’est donc là que ce type de broderie a connu son apogée. Les règles des Guildes de l’époque (1292-1295 puis 1316) suggèrent que cet art était pratiqué aussi bien par les hommes que par les femmes et que l’apprentissage durait 8 ans. Cependant, comme au Pays-Bas, les commandes des grands (rois, princes) étaient faites de préférences auprès de brodeurs, tels que Robert de Varennes ou Sandre Lappert.

La première pièce que je vous propose est une mitre portée par l’abbé de l’abbaye de Sixt, en Haute-Savoie. Cette très fine broderie de soie et d’or a été réalisée sur de la soie blanche (samit ou sergé), soutenue par du lin. Les points utilisés sont le point fendu et le point de tige. Les fils d’or sont couchés (point de Boulogne). Le dessin a probablement été réalisé par l’enlumineur Jean Le Noir et sa fille Bourgot (enlumineuse et miniaturiste). J’aime particulièrement comment les ailes de l’ange sont dessinées afin d’épouser au plus près la forme de la mitre.

Mitre d’abbé, détail de l’ange de l’Annonciation, Abbaye de Sixt © Dr Jessica M. Grimm

Une autre œuvre qui m’a émerveillée est une mitre créée pour la Sainte-Chapelle de Paris vers 1375-1390. Admirez le nombre de détails sur un si petit objet. Regardez l’âne et le bœuf : ils sont adorables et m’ont fait sourire. Il y a une incroyable quantité de rembourrage aussi. J’aime aussi beaucoup les minuscules perles – elles donnent à l’ensemble un aspect exagéré et en même temps harmonieux.
Le traitement des vêtements est très différent des techniques traditionnelles (or nué et couchure / point de Boulogne). Ici les fils d’or sont couchés dans différentes directions par un fil de soie brun foncé : assez astucieux il faut bien le dire !

Mitre de la Sainte-Chapelle, vue de face © Dr Jessica M. Grimm
Mitre de la Sainte-Chapelle, Nativité © Dr Jessica M. Grimm
Mitre de la Sainte-Chapelle, Annonciation © Dr Jessica M. Grimm

La dernière broderie dont je souhaite vous parler est connue sous le nom de Cycle brodé de la légende de Saint Martin. Cette superbe collection d’orfrois (malheureusement incomplète) a été réalisée pour orner un autel unique pour une église ou une chapelle. Ils montrent ainsi l’opulence des vêtements et tissus liturgiques de l’époque. Comme ces orfrois ont été brodés à la cour de René d’Anjou (1409-1480) nous savons que le peintre qui a réalisé les motifs était Barthélemy d’Eyck et que le brodeur devait être son beau-père Pierre du Billant.

Cycle de la Légende de Saint Martin © Dr Jessica M. Grimm

Ces orfrois se trouvent aujourd’hui dans 4 musées, à Paris, Lyon, Baltimore et New York. Regardez la délicatesse des points au passé plat des vêtements des personnages – il est aisé de voir que plusieurs brodeurs ont travaillé ici, car la qualité de la réalisation varie d’un orfroi à l’autre. La fraicheur des couleurs, teintes il y a plus de 600 ans, est proprement incroyable !

Cycle de la Légende de Saint Martin © Dr Jessica M. Grimm

Si vous souhaitez essayer de créer un orfroi médiéval à votre tour, avec couchure et or nué, j’ai encore quelques kit pour vous ici

A lire – Descatoire, C., 2019. L’art en broderie au moyen age. Musee de Cluny. ISBN: 978-2-7118-7428-6 .

Sur Le Temps de Broder, trouvez un modèle de Jessica Grimm traduit en Français : Bonhomme Hiver

Le contenu de ce site est accessible gratuitement et n’est pas modifié par de la publicité. Ce travail prend du temps et pour être sûre de pouvoir continuer à faire connaitre nos artistes et l’art de la broderie, j’ai besoin d’un peu d’aide. Si une fois à l’occasion vous pouvez faire un petit don, je vous en serai très reconnaissante! Merci! Claire

Partager