L’UNESCO reconnait l’importance de la Broderie Sunjani (Bihar, Inde)

16/09/2019

La broderie Sujani récompensée par l’UNESCO
Un article de Puja Kaushik (Patna Beats), traduit par Claire de Pourtalès pour Le Temps de Broder

Le Prix d’Excellence (Seal of Excellence) délivré par l’UNESCO est un prix qui vise à promouvoir l’artisanat traditionnel dans le monde moderne dans le but de favoriser la continuité et le maintien de ces traditions et connaissances.

Bien que le Prix d’Excellence ait été discerné par l’UNESCO à la broderie Sujani en 2019, celle-ci reste un artisanat très peu connu. Elle est originaire du village de Bhusura dans le Bihar (Inde).

© Patna Beats

Autrefois, pour couvrir les nouveau-nés, on cousait ensemble différents tissus de couleurs ; puis des motifs était ajoutés en broderie. «Sujani» signifie «Qui facilite la naissance» (Su = facilitant, et Jani = naissance).
On considérait que les tissus qui avaient déjà été portés étaient plus à même de protéger les enfants. Il existe même un rituel nommé Chitiriya Maa qui signifie «La Dame des Loques». Les couleurs employées avaient aussi leur signification : rouge pour la force et la vitalité, jaune pour le soleil.

© Patna Beats

Les points utilisés sont le point de chainette et le point avant, combinés de manière unique. Il y a une certaine similitude avec les techniques du Kantha (voir notre article sur l’exposition au Luxembourg) qui servait pour réutiliser les anciens tissus. Dans la broderie Sujani, les contours des motifs sont brodés au point de chaine, le plus souvent sur un tissu rouge ou blanc. Les motifs sont ensuite remplis de points avant, brodés avec des fils très colorés et lumineux.

© Patna Beats

Innovations
Le Prix de l’UNESCO ne soutient pas uniquement les arts traditionnels : il faut que ceux-ci soient adaptés au monde d’aujourd’hui et à ses nouveaux besoins. C’est le cas de la broderie Sujani. Les nouveaux motifs concernent les changements sociaux et politiques de l’Inde – comme un homme saoul battant sa femme, le system du purdah qui oppresse les femmes ou la pratique de la dot. On trouve aussi des femmes parlant en public, une femme juge ou une scène représentant une femme en train de vendre divers produits pour gagner sa vie.

© Patna Beats

Les techniques d’autrefois peuvent servir à parler des situations d’aujourd’hui, et de ce fait créent un lien culturel et historique unique, qu’il est bon de mettre en valeur.

© Patna Beats

Article original sur Patna Beat, traduit et partagé avec leur aimable accord. 

Partager