« Proximité » – Une boutique pour vos pashminas brodés

06/06/2019

Lors des Journées Européennes des Métiers d’Arts, je me suis rendue à Nyon, petit ville suisse bâtie au bord du bleu Léman, et là j’ai découvert une petite boutique, avec un trésor pour la brodeuse que je suis : des pashminas tissés puis brodés à la main. Il suffit de retourner l’étole pour voir tout de suite que ce n’est pas une machine qui a réalisé ces volutes et motifs colorés.
J’ai voulu en savoir plus, et je vous partage cette rencontre.

Melody Droz a commencé par un CFC de Créatrice de Vêtements (en Suisse, un CFC = Certificat Fédéral de Capacité) puis a poursuivi sa formation au Tessin dans une école supérieure spécialisée dans la mode industrielle. « Proximité », boutique à Nyon, cherchait une couturière et Melody se présente. Après quelques années, la propriétaire lui revend sa boutique-atelier, où, depuis 2017, Melody coud, invente, dessine, mesure, coordonne pour notre plus grand plaisir.
Mais au-delà des vêtements qu’elle crée sur mesure, des chapeaux « magiques » (pliables !), et autres accessoires de mode, ce qui m’a marqué ce sont ces superbes pashminas au touché inégalable.
Il y en a deux sortes : les uns sont faits en machine, les autres entièrement à la main.
Lors d’un voyage en Inde, Melody rencontre Mushtaq Ahmed Mutto dans la région du Cachemire. Elle y découvre ces pashmina sublimes et se rend bien compte de leur valeur unique.

Le pashmina est d’abord une fibre de laine, prélevée uniquement sous le cou (là où elle est la plus douce) de la chèvre domestique tchang-ra qui vit dans l’Himalaya. Par extension, les étoles réalisées avec cette fibre incroyablement fine portent aussi le nom de pashmina. Dans cette région du Cachemire, on ne se contente pas de tisser des étoles : on les brode aussi. La famille de Mushtaq, ainsi qu’environ 150 foyers travaillant à la maison, vivent encore de cet art. Cela fait 5 générations que Mushtaq et sa famille travaillent ainsi. Les femmes filent la laine à la main avant de la tisser pour en faire de longues bandes de tissu. Les hommes prennent ensuite la relève pour broder, avec du coton et de la soie, des motifs traditionnels. Pour dessiner les motifs, les brodeurs utilisent des blocs de bois imprégnés de couleurs qu’ils pressent sur le tissu. Les motifs sont ensuite brodés.

Comme chaque pashmina est réalisé à la main, toutes les commandes individuelles sont possibles : choix des couleurs, des motifs, taille, etc. Il faut compter entre 4 et 12 mois (voir plus) pour obtenir un pashmina personnalisé. Mais l’attente en vaut la peine tant le résultat est superbe.

Retrouvez Melody Droz directement dans son magasin : Rue du Collège 20, 1260 Nyon, Suisse / +41 79 362 59 09
Ou en ligne :
https://www.facebook.com/AtelierBoutiqueNyon/
https://www.instagram.com/atelierboutiqueproximite/

Crédits photos – Mushtaq Ahmed Mutto

Partager