L’atelier du brodeur – Guënolée Milleret

19/11/2020

Dans l’atelier du brodeur – par Guënolée Milleret

Il n’y a pas une grand quantité de livres sur l’art de la broderie publiés en Français. Il est donc important de souligner ceux qui existent. Celui dont je vais vous parler aujourd’hui est sorti en 2015 mais n’a pas pris une ride!

L’auteure présente un panorama assez complet bien que court de l’histoire de la broderie. Le livre n’a pas pour but de parler de toutes les traditions sur tous les continents depuis l’invention de l’aiguille, mais ce chapitre permet de situer la broderie dans une continuité à la fois sociale et technique tout à fait intéressante.
On y trouve des références sur les ateliers médiévaux, le développement des Guildes et des brodeurs royaux, un coup d’oeil sur les ateliers hors de France pour finir dans les ateliers de la Haute Couture à Paris.

Au coeur du livre nous trouvons une découverte à la fois humaine, chaleureuse, historique et technique de la vie dans les ateliers de Haute Broderie. Guënolée Milleret nous fait rencontrer les artisans « de l’ombre » et avec eux nous entrons dans le long processus de création des somptueuses tenues Haute Couture.

La visite commence par un tour – tout brodeur en connais la joie! – dans les stocks de fournitures. Puis on apprend les techniques de transfer, le montage du métier, les techniques pour poser les perles, les fils, les sequins (et ici l’imagination n’a aucune borne! Des boulons, du plastique, du liège, tout peut se retrouver sur le tissu à broder!). On y parle beaucoup de l’amitié créative entre Yves Saint-Laurent et François Lesage.

Dans une troisième partie, l’auteure nous présente deux brodeurs passionnés qui sont aussi des passeurs non pas seulement de tradition mais d’envie. Envie de créer, d’inventer, d’utiliser toutes ces techniques et connaissances pour les appliquer au monde d’aujourd’hui. Pascal Jaouen et Shikha Malik ont une belle place ici.

Enfin, et c’est tout à l’honneur de ce livre, les dernières pages sont une ouverture aux jeunes talents, à cinq jeunes filles bien décidées à exprimer leurs rêves, leurs émotions à travers une broderie qui sort de son cadre. La poésie y a aussi sa place, comme le montre d’extrait présenté à la fin de cet article.

Je suis ressortie un peu étourdie de la lecture de ce livre tant par la richesse des perspectives à venir que par la maitrise des artisans de l’aiguille. Leur travail est à l’envers du rythme actuel:  lent, posé, il demande une grande maîtrise, une grande abnégation et beaucoup, beaucoup de temps!

Un livre à lire aussi pour le plaisir des yeux car les photos sont très belles!

Je ne peux que vous en conseiller la lecture…

Pour se le procurer : https://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782212140996/l-atelier-du-brodeurs

Le contenu de ce site est accessible gratuitement et n’est pas modifié par de la publicité. Ce travail prend du temps et pour être sûre de pouvoir continuer à faire connaitre nos artistes et l’art de la broderie, j’ai besoin d’un peu d’aide. Si une fois à l’occasion vous pouvez faire un petit don, je vous en serai très reconnaissante ! Merci! Claire

Partager