Konekono Kitsune – un univers à croquer

16/05/2021

Une pomme de terre rose, de la salade, des noix et un petit chat vagabond… Bienvenue dans l’univers poétique de Konekono Kitsune!

Photos – © Konekono Kitsune – photos protégées par copyright – merci
Interview – Claire de Pourtalès

Piment © Konekono Kitsune
Autoportrait © Konekono Kitsune

Cette artiste japonaise discrète a choisi un nom poétique, Konekono Kitsune qui signifie « chaton qui ressemble à un renard ».

Comme sa grand-mère était un maître en broderie, Konekono Kitsune était consciente de l’existence de l’art de l’aiguille et du fil depuis son plus jeune âge.
Mais, adulte, elle a peu à peu cessé de faire des choses avec ses mains.

Eau © Konekono Kitsune
Histoire de Chat – naissance © Konekono Kitsune

Elle a vécu de nombreuses années dans un monde « sans rapport avec l’expression » tout en sentant qu’il manquait quelque chose à sa vie.

Avec son partenaire, elle a commencé à marcher dans un parc voisin et y a vu de nombreux chats errants. Son imagination a repris vie et elle a créé l’histoire d’un chat voyageur, né dans une tulipe. Elle voulait raconter l’histoire de ce chat qui allait grandir « magnifiquement avec l’aide d’animaux et de plantes ».

Histoire de Chat – Le vent © Konekono Kitsune

Mais le syndrome du canevas blanc l’a empêché d’aller très loin (pour l’instant…). En passant d’une image brodée à l’autre, elle s’est rendu compte qu’elle ne savait pas comment faire les points dont elle avait besoin, et elle a laissé l’histoire de côté*. Elle s’est ensuite tournée vers les légumes.
* Après nos échanges, Konekono Kitsune m’apprend qu’elle a décidé de reprendre sa petite histoire poétique!

Carotte © Konekono Kitsune
Radis blanc © Konekono Kitsune

Sa sœur lui offre régulièrement des légumes qu’elle cultive. Konekono Kitsune va s’en inspirer et se rend compte qu’elle est « meilleure pour broder des choses réelles que des choses imaginaires ». Elle a ensuite montré sa broderie sur Instagram et a reçu de nombreux éloges, ce qui l’a rendue très heureuse et désireuse d’en broder une autre. « Je ne sais pas pourquoi, mais mes légumes semblent vivants ! »

Pour créer ses pièces uniques, elle doit regarder le légume frais, capturer ses détails avant « qu’il ne s’abîme ». Pour les plus gros travaux, elle devra « acheter plusieurs fois le même légume ! »

Pomme de terre rose © Konekono Kitsune
Laitue frisée © Konekono Kitsune
Trois noix © Konekono Kitsune

Elle ne suit aucun processus spécifique, mais elle commence généralement par dessiner une esquisse avant de la copier sur un tissu. Pour donner un peu de relief, elle ajoute des morceaux de feutres. Ensuite, il s’agit simplement d’observer et de broder, en essayant de créer un résultat en trois dimensions.

Elle a une grande admiration pour Kazuko Aoki : « Ses fleurs et ses plantes sont toutes merveilleuses. C’est une artiste japonaise de classe mondiale. » Elle souhaite apprendre de cette ancienne tradition, mais aussi de tous les artistes qu’elle suit sur Instagram.
Pour le moment, elle aime juste faire des légumes et autres aliments (noix, champignons…), aussi librement qu’elle le peut. Elle n’a accepté qu’une seule commande à ce jour, pour un « producteur de légumes enthousiaste » ! Elle sent qu’elle a beaucoup à apprendre et souhaite s’améliorer avant de vendre ses œuvres.

Son prochain défi, un brocoli grandeur nature !

Compte instagram : https://www.instagram.com/konekono_kitsune/

Histoire de Chat – graines et noix qui le rendent heureux © Konekono Kitsune
Champignon © Konekono Kitsune

Le contenu de ce site est accessible gratuitement et n’est pas modifié par de la publicité. Ce travail prend du temps et pour être sûre de pouvoir continuer à faire connaitre nos artistes et l’art de la broderie, j’ai besoin d’un peu d’aide. Si une fois à l’occasion vous pouvez faire un petit don, je vous en serai très reconnaissante ! Merci! Claire

Partager