Soline du Puy

06/06/2019

Soline Charton, chez Chanel

Soline Charton est de ces précieuses abeilles qui butinent à toutes les fleurs pour créer des miels chaque fois différent.
Le fil, les aiguilles, Soline les a pratiqués depuis sa jeune enfance. A 10 ans elle commence même des cours de dentelles au fuseau, et à 20 ans elle apprend le stylisme et le patronage pour coudre ses propres vêtements. Elle suit des cours de costumière tout en préparant un Master en Histoire de l’Art. Elle travaille plusieurs mois chez Balmain et Givenchy puis plusieurs années chez Chanel. Elle passe un CAP en Broderie Main haute couture. Et puis la campagne l’appelle et en 2017, elle fonde dans les locaux de l’ancien presbytère (avec vue sur le Château de Villandry et ses magnifiques jardins) son atelier-boutique, Soline du Puy. Ayant appris qu’une de ses arrière-grand-mères était dentelière au Puy-en-Velay, Soline a voulu ainsi lui rendre hommage tout en s’inscrivant dans une jolie tradition familiale.


Bijoux

Comme brodeuse dans une maison de haute-couture, Soline connait bien les longues journées, en particulier au moment des défilés : il n’est pas rare de broder 60h par semaine. Parfois, la maison engage même un masseur pour soutenir ses artistes !

En tant qu’artisan indépendant, il a fallu apprendre à gérer la création et l’administration côte à côte. Une « jonglerie » qui va bien au caractère touche-à-tout de notre artiste.

Soline est influencée par des horizons bien divers (là encore !) : des arts premiers à l’orientalisme, du début du XXème siècle, au mouvement bohème. Elle est fascinée par les pièces historiques (Palais Galliera) mais aime ensuite détourner ces matières, ces idées, mélanger les influences pour produire ses propres œuvres. Cette capacité à saisir un large choix d’inspirations se retrouve dans la variété des techniques utilisées par l’artiste : dentelle, broderie, couture, création de fleurs artificielles, travail de plumes. « J’ai appris autant de techniques pour être automne et pouvoir réaliser ce que j’ai en tête ». D’ailleurs Soline a rarement un seul projet ouvert : en ce moment ce sont même six métiers qui attendent les doigts de la dentelière-brodeuse.

Ensemble Jardin d’Amour

Même si le passé est une grande source d’inspiration, Soline est aussi abonnée à Ateliers d’art de France : « c’est important de s’inscrire dans son temps quand on crée ». Sans oublier la collection Fashion, aux Edition Taschen, et Fashion in detail du V&A Museum.

Malgré tous ces acquis, Soline continue à apprendre : récemment broderie au ruban et bientôt broderie or qu’elle souhaite approfondir. On peut facilement deviner que des créations très originales naitront de ces nouvelles rencontres !

Dans les mains de la jeune artiste, le « patrimoine vivant des savoir-faire rares » a un très bel avenir !

 

Broderie à l’aiguille, 2018

Soline du Puy
15 rue de la mairie 37510 Villandry

07 83 01 72 24
www.solinedupuy.fr

Partager